Les dernières recettes

Revenir à l’accueil

  • Daube à la mijoteuse
    Cette recette classique est déjà sans gluten et sans produits laitiers, il me restait juste à évaluer un temps de cuisson douce à la mijoteuse.
  • Poulet asiatique à la mijoteuse
    En l’honneur du Nouvel an chinois 🐉, voici une recette à la mijoteuse, vraiment très facile et  dépaysante. Elle est bien sûr hypotoxique, donc sans gluten (attention à la sauce soja !) et sans produits laitiers.
  • Chou blanc braisé aux épices
    Il existe de nombreuses recettes de chou braisé, souvent cuisiné avec pommes de terre, lardons ou saucisses. Mais ce jour là, dubitative 🤨 devant mon chou et mes 3 carottes 🥕, j’ai eu envie d’autre chose, d’autres saveurs… En fouillant sur le net, j’ai trouvé une recette dont je me suis largement inspirée, accommodée avec les épices disponibles dans mon placard. Le résultat a été à la hauteur de mes espérances dès le premier repas. Pour le soir, j’avais préparé des cuisses de poulet enrobées des mêmes épices, cuites au four, en papillotes… Et franchement, le résultat est encore meilleur !
  • Tian de pommes de terre aux sardines
    Ce tian a de nombreux atouts : il a la particularité de se manger chaud, tiède ou froid ! Féculents, légumes et poisson réunis, c’est un plat complet. Ces ingrédients en font aussi un plat très économique. Et, bien sûr, il est sans gluten et sans produits laitiers 🙂. Si tu te demandes ce qu’est un tian, c’est aussi bien le nom du contenant (plat à gratin provençal, en terre cuite vernissée) que du contenu (le plus souvent tomates, courgettes, aubergines coupées en fine tranches).
  • Courgettes au thym
    Et voilà une recette estivale idéale (oh ! ça rime 🎶). Elle se mange aussi bien chaude que froide. J’ai choisi de compléter ces courgettes avec du sarrasin et son petit goût de noisette. Du riz aurait été tout aussi bien ou même… rien du tout si les légumes accompagnent une viande. Le thym donne sa touche provençale à cette recette mais d’autres herbes ou épices peuvent être utilisées avec succès : ail, menthe, ciboulette, gingembre, curry, colombo, garam massala, cumin, piment… Comme d’habitude, la liste des voyages culinaires est quasi infinie 🌍 Alors… Bienvenue à bord 😊
  • Lentilles au massala
    Légumes, céréales et légumineuses se marient parfaitement dans ce plat d’origine indienne. Une pointe de massala pour relever le tout et un peu de curcuma pour une belle couleur 😊. Un plat végétarien complet, qui peut aussi accompagner une viande. Vraiment simple à préparer, cette recette s’accommode aussi bien avec des légumes d’été qu’avec ceux d’hiver ou ceux qui restent dans le frigo… Du coup, je peux la qualifier de recette anti-gaspi, savoureuse et dépaysante 🤩. A ton tour de me dire ce que tu en penses !
  • Brochettes de melon au Floc-de-Gascogne
    Mes colocataires m’ont ramené de leurs vacances dans le sud ouest, une bouteille de Floc-de-Gascogne 😃. C’est un bon début pour cette recette sans gluten, sans produits laitiers, respectueuse des principes du régime Seignalet. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, le Floc est un vin liquoreux. C’est un mélange de jus de raisins frais et de jeune Armagnac. Alors, il m’est venue l’envie d’un mariage de produits du sud-ouest/sud-est. Prêt.e pour profiter des bons produits de ces deux régions avec ces brochettes ?
  • Pilons de poulet au ras-el-hanout
    Comme d’habitude, voici une recette sans gluten, sans produits laitiers et en cuisson douce. Elle est aussi légère, car les pilons cuisent sans leur peau et pleine de saveur, grâce au ras-el-hanout, ce mélange d’épices qui nous vient du Maghreb. On peut, bien sûr, le remplacer par un autre mélange d’épices comme le curry ou le colombo. Dans ce cas, le voyage des papilles sera différent mais tout aussi bon. J’ai ajouté du curcuma en poudre pour donner une belle couleur et un peu de cumin… parce que j’adooooore le cumin et que mon ras-el-hanout n’en comportait pas assez à mon goût 😉…
  • Tomates farcies végétariennes
    Une recette estivale, simple et très fraîche. Le quinoa peut être facilement remplacé par du riz ou même du sarrasin (à tester 😃). Ces tomates peuvent être servies en accompagnement. En supprimant le quinoa et en choisissant des petites tomates, elles seront aussi parfaites en entrée… Et si on ajoutait un peu de mayonnaise maison ? Moi je dis que ça se tente ! Aventurière ou pas ?
  • Quinoa et peperonata à ma sauce
    Je fais quoi quand on me donne gentiment des légumes, tout frais cueillis d’un jardin ami ? Je remercie, je les prends et je cherche une nouvelle recette pour les accommoder ! Dans un livre de recettes végétariennes, j’ai trouvé ce plat italien à base de poivrons et tomates. La peperonata accompagne aussi bien les viandes que les poissons et les Italiens n’hésitent pas à la servir avec… des pâtes, bien sûr ! Pour ma part, j’ai choisi le quinoa… après avoir beaucoup hésité : je suis sûre que ça doit être aussi bon avec du riz 😉 A savoir : c’est un plat qui se mange chaud, tiède ou froid !