Mon défi soupes : bilan de la 4e semaine

Le top 3 étant vraiment difficile à établir… il n’y en aura pas cette semaine (ben oui, je fais ce que je veux !!!). Ou alors, je vous fais un top 3 de celles que je n’ai pas appréciées ? Ah ben oui, du coup c’est plus facile 😉

Pour ceux qui auraient manqué le début de mon défi “Une soupe par jour pendant 30 jours“, je vous invite à un cours de rattrapage :

Voici les 9 dernières recettes du défi soupes :

Le bouillon aux crevettes et au gingembre
La soupe aux deux patates et piment d’Espelette
Le potage marin
La soupe aux lentilles et épinards
La soupe à l’échalote
La soupe de pomme de terre au chou
La garbure gasconne
La soupe rouge
Le velouté de petits pois

Le flop 3

Alors, les 3 soupes qui n’ont pas révolutionné mon palais sont :

  • la soupe de pomme de terre au chou (je vous fais une confidence : je l’ai versée dans la garbure du lendemain),
  • la soupe aux lentilles et épinards, mais parce que mes épinards en boîte étaient pas tip-top, et que… je n’aime pas les épinards cuits 🙁
  • et en dernier la soupe rouge, qui n’a pas enthousiasmé ma coloc et que j’ai finalement utilisée comme une sauce tomate lambda !

Les légères et rapides

À refaire après les fêtes, pour privilégier la légèreté sans renoncer à la saveur :

  • le bouillon aux crevettes et au gingembre,
  • la soupe à l’échalote,
  • le potage marin,
  • la soupe rouge.

Les consistantes

Celles qu’on apprécie pour se réchauffer, qu’elles soient traditionnelles ou pas :

  • la soupe aux deux patates et piment d’Espelette,
  • la soupe aux lentilles et épinards,
  • la soupe de pomme de terre au chou,
  • la garbure gasconne,
  • le velouté de petits pois.

Bilan du défi

Et voilà, le défi soupe est terminé : 30 jours, 30 soupes, j’y suis arrivé et pourtant, c’était pas gagné.

Car, je vais vous faire une confidence : je ne fais JAMAIS de soupe.

Pourtant j’aime en manger, mais j’ai toujours l’impression de ne pas avoir ce qu’il faut dans mon frigo, et que ça va prendre des heures à cuire !

Eh bien ce défi m’a permis de changer d’avis, car je n’ai pas eu besoin d’ingrédients farfelus ou rares, et de nombreuses soupes n’ont pris qu’une dizaine de minutes en cuisson. Vraiment facile !

En plus, certaines ont été très goûteuses et vont maintenant faire partie de mon cahier de cuisine personnel 😉

Côté organisation, ce n’était pas très compliqué :

  • des briquettes de crème de soja pour les veloutés,
  • des pommes de terre pour “étoffer” certaines recettes (et me sauver la mise lorsque le résultat ne me plaisait pas),
  • des légumes de saison bio achetés la première semaine, nettoyés et congelés pour les avoir à disposition.

La plupart des soupes étaient végétariennes mais facilement transformables avec quelques lardons, une saucisse (sans gluten), quelques crevettes, un filet de poisson ou même un œuf poché !

Je précise que j’ai pioché ces recettes dans plusieurs livres (parce que j’adoooore les livres) et que je les ai ensuite arrangées à ma sauce pour respecter le régime hypotoxique.

C’est d’ailleurs ce que je fais avec toutes les recettes.

Je modifie, j’adapte, je remplace et je surprends mes papilles plus d’une fois.

Sauf les pâtisseries qui, sans produits laitiers et sans gluten, sont de vrais casse-têtes pour moi. C’est pourquoi j’ai quelques sites que j’apprécie particulièrement et qui me permettent de ne pas être une vraie quiche… en tartes et desserts (tout le monde a compris la blague ?)

Ces recettes de soupes vont constituer un ebook qui sera en vente dans quelques semaines.
Je vais certainement en ajouter des nouvelles et modifier celles que je n’ai pas aimé…

Affaire à suivre 😉

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  • 0
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.